Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

samedi 25 mars 2017

Fadosi continue ici

Billet d'accueil

pour accéder au contenu complet des articles présentés en résumé il suffit de cliquer sur le titre de l'article ou le lien Plus d'infos » 
Profitez des instants de la vie :
le temps s'écoule à sa cadence,
trop vite ou trop lentement,
sans retour possible
Pourquoi Fadosi ?

De l'heure d'hiver à l'heure d'été


Et nous revoilà une fois de plus à  l'heure d'été ! Le dernier dimanche de mars, depuis 1976, nous avançons les montres et les horloges d'une heure.
Depuis 2002, le changement d'heure est défini de manière homogène dans toute l'Union européenne.

vendredi 24 mars 2017

Des mots d'azur

Pour l'herbier de poésie 71 chez Adamante

Azul azuleros
des mots arabes au persan
tel un vase de Chine

Lampe d'Aladin au Génie
pour des amours clandestines

L'encre en mélange d'aquarelle s'est libérée pour leur montrer la vie en rose, à l'aune de cœurs à l'unisson. Mais quel est cet œil dont la vue se brouille de gris bordé de noir ?
©Jeanne Fadosi, mardi 21 mars 2017
pour l'herbier de poésie 71 
à voir chez Adamante

encre auqarelle et collage eMmA Messana


accompagnement musical, les mots bleus de Christophe en live  Clic --->
une version toute en retenue que je préfère de beaucoup à l'enregistrement officiel.

petit glossaire :

Le mot azur (du latin médiéval azurium, tiré de l'arabe al-lazward, ou du persan lazhward) est à l'origine synonyme de bleu
Le mot azulejo vient de l'arabe « al zulaydj » pierre polie
Mais on notera que azul est le mot équivalent de bleu en portugais et espagnol

bleu
azur
azuleros
céramique chinoise
génie d'Aladin

jeudi 23 mars 2017

Tarcise Lézard, de Jeanne Fadosi

Pour le 2e jeudi en poésie du défi oulipien n°182 des CROQUEURS DE MOTS mené par Lilousoleil, je vous propose une autre fantaisie de mon cru où je m'étais moi-même imposé cette contrainte en SSSS

  Tarcise

Tarcise un soir de grande détresse
Ayant confié l'un de ses S
à une sombre salamandre
Officiant dans les méandres
d'une rivière souterraine
où elle est la souveraine
de tout son peuple imaginaire
à l'abri d'autres congénères
habitants de BD à bulles,
Tarcise rêve à Evariste Funambule

En quête d'un maître équilibriste.
Jeanne Fadosi pour le mercredi 20 juin 2012


"on" n'avait pas attendu l'Oulipo pour priser les SSSSSSSSSSSSS
"Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes"
Racine, Andromaque (1667), Acte V, scène 5, 
Oreste vient de découvrir les corps de Pyrrhus et d'Hermione

mercredi 22 mars 2017

Prunes, les deux sœurs de abécé

Pour compléter le prénom du mercredi avec Prune, je remonte le poème laissé en commentaire sur ma participation (clic--->) par Abécé (ou ABC) en annonçant :

Mes prunes à moi sont sœurs :
Deux sœurs :

Deux sœurs
Atout cœur
Je suis Mirabelle
La plus belle
Gorgée de soleil
Mise en bouteille
Douce liqueur
Réchauffant le cœur
Ma sœur
Quel honneur
Est reine
Sereine
Surtout Claude
À la peau chaude
Et reine
Souveraine
Jusqu’au moment
De croquer dedans
Deux sœurs
Une faveur
Nées pour charmer
Et régaler
Le palais
Des gourmets
Mirabelle
Si belle
Au soleil
Reine Claude
Si chaude
Émeraude
Deux sœurs
Atout cœur
© ABC (texte publié dans son recueil "Jardin des mots")

Prune de Moselle et les prunes

Dans mon tour de France en prénoms des anciennes provinces françaises, aujourd'hui je vais légèrement déroger en suivant certes une Lorraine de Moselle ou de Meurthe et Moselle dans ses promenades aux pays des prunes.
Prune a des boucles aussi dorées
que les mirabelles en été
qui murissent dans son verger
cueillies à point pour régaler.
Les fruits choyés, quelle aventure
quand elle en fait des confitures
au bon goût juteux de nature
bien meilleur qu'en manufacture.
Sur une des routes de Compostelle
chaque été elle expose sa dentelle
Au Puy en Velay célèbre pour sa prunelle
qui vient des prunelliers dit-elle.
Puis passant par le Limousin,
elle ira rejoindre son cousin
qui l'attend du côté d'Agen
pour les prunes de son jardin.
Remontant par Ecully ou par Oullins
pour donner un coup de main
les reine-claude aussi elle connait
enfin les quetches où elle est née.
Elle rêve d'aller aux origines
de ces fruits à la chair divine
sur les chemins de Damas qu'elle devine
en admirant son prunier Sainte Catherine.
 

Mirabelle de Lorraine
Chemins de compostelle
Le Puy-en-Velay
Prunelle du Velay
Dentelle du Puy
Pruneaux d'Agen
prune
reine-claude
quetsche
prunier de Damas
prunier Sainte-Catherine
Lorraine
Le Velay
Le Limousin

Avec un salut amical spécial à  Bigornette , 
Présidente d'honneur de La cour de récré de JB

lundi 20 mars 2017

Défi n°182 : F comme ...

Lilousoleil à la barre du défi n°182 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à un logorallye avec des mots anciens commençant par la lettre f 


Elles étaient toutes là les filles et les femmes de, fières d'avoir répondu en nombre à son appel.
au centre du cercle une montagne d'outils et de matières premières, du moins ce qui était transportable :
le faucard de la femme du meunier du moulin de Mondion, le fentoir de la fille du coupeur de jonc, le poinçon pour marquer les bêtes à la ferrade, un peu de fétuque avec l'osier du vannier, les navettes de la femme et des filles du ferrandinier, les grands fléaux pour battre le chanvre ...
Mais pas l'imposant métier à tisser resté à l'atelier ... La "filleule"du vétérinaire se portait fidéjusseur des tisserandes et en retour elles attestaient qu'elle avait bien attrapé un filaire, unissant leurs voix  à celles des filles du filetoupier. La "clandé du véto" comme elles l'appelaient familièrement travaillait la nuit pour son parrain sur d'étranges bestioles fissipèdes. Point de fausset, tout ce qui concernait le vin et les tonneaux était exclusivement affaire d'hommes. Mais la flette de la Jeanne, (pas la traîtresse arrière petite petite fille à l'arc, mais celle du capitaine des Copains d'abord), était attachée à la berge depuis qu'elle avait repris la charge de son défunt mari. Elle avait su s'imposer dans ce monde d'hommes et aux joutes fluviales, elle ne se laissait pas forlonger par les plus habiles d'entre eux.
Ce soir, elles avaient reculé pour la bonne cause l'heure où elles se laisseraient tomber exténuées de sommeil après une journée de labeur précédée et prolongée des tâches domestiques,  sur leur modeste fonçaille ou dans leur moelleuse literie de soie.
Pour la bonne cause mais laquelle ? Réclamer des droits égaux à leurs hommes pour qui elles besognaient dur pendant qu'ils se réunissaient au troquet ou au mess ? Porter au moins les jours de canicule une jupe courte comme la fustanelle des notables les jours de fête ?
En ces heures graves qui mettraient les territoires à feu et à sang, elles étaient venues relever le défi de Lilie, alias Lysistrata :
« Pour arrêter la guerre, refusez-vous à vos maris ».
               Aristophane, Lysistrata, comédie grecque antique, 411 avant JC







image trouvée sur le blog de lilousoleil,
captain de logorallye des CROQUEURS DE MOTS

Lysistrata
, comédie grecque du Ve siècle avant JC de Aristophane, où l'auteur met en scène des femmes qui se révoltent contre la domination masculine

Clin d’œil musical : Hubert-Félix Thieffaine, La filles du coupeur de joints, 1984

Glossaire des mots du logorallye de Lilousoleil :
faucard : instrument de coup fait de plusieurs lames articulées utilisé pour les herbes aquatiques
fentoir : large couperet à l’usage des bouchers
ferrade : marquage des bœufs au fer rouge
fétuque : une graminée des prairies
ferrandinier : fabricant d’étoffe de soir
fidéjusseur : celui qui se porte caution pour autrui
filaire : ver parasite d’Afrique tropicale de l’homme et de divers animaux
filetoupier : batteur de chanvre
fissipède : qui a le pied divisé en plusieurs doigts
fausset : broche de bois pour boucher un troi fait au foret dans un tonneau
flette ; petite chaloupe au service d’un chaland (péniche)  de rivière
forlonger : distancer, laisser en arrière
fonçaille : planche surpportant la paillasse dans une lit sans sommier
fustanelle : petite jupe évasée et plissée qui fait partie du costume masculin traditionnel des Grecs

* pour une définition du logorallye, déjà proposé aux Croqueurs de mots n'en déplaise à Lilou et devinez par qui ? Clic --->

vendredi 17 mars 2017

Le petit bal de ...

Pour l'herbier de poésie chez Adamante

Attrapées par distraction, la voix de Guillaume Gallienne dans le poste de radio dans "ça n'peut pas faire de mal", celle de Dominique Blanc lisant la première phrase de la dernière page du livre de Annie Ernaux Les années (à partir de la minute 43'00) :
"Le petit bal de Bazoches-sur-Hoesne avec ses auto-tamponneuses"

Grande plongée dans ces soirs de fête où j'allais à ce bal jeunette, petite dernière chaperonnée gentiment par mes aînées et mes aînés.
Après la retraite aux flambeaux et le feu d'artifice.
Avant les heures de la nuit, vers trois ou quatre heures, quand les danseurs cédaient la place aux bandes et aux risques de bagarres.
De trop rares occasions d'entendre maman raconter ses bals du Trocadéro ou au Bullier, les recommandations de Mémé Louise, mon étonnement de la grande liberté dont elle disposait au même âge que le mien dans les années 1925.
Son carnet de bal qui rendait concret mes lectures romanesques, longtemps précieusement archivé à l'abri de la jalousie de mon père supportant mal qu'elle ait eu une vie sentimentale avant lui. En tout bien tout honneur précisait-elle les yeux brillants.
Un carnet où elle notait la qualité de danseur de ses cavaliers, où un nom exotique revenait souvent. Il dansait si bien ...

Collision de deux mémoires, intrusion d'un grand livre d'écrivain dans le souvenir vrai de mon adolescence ...
Pour ...
"sauver le temps, le mien, celui des autres" (Annie Ernaux)
©Jeanne Fadosi, mercredi 15 mars 2017
pour l'herbier de poésie 70 
à voir chez Adamante
"Au bal" de Berthe Morisot -  musée Marmottan-Monet

En références :
l'émission du 5 novembre 2016 sur France Inter, ça peut pas faire de mal (à partir du point 43'00 pour la citation)
Annie Ernaux Les années, dans Un jour un livre, j'ai cité de mémoire ses derniers mots dans l'entretien.(archive INA accessible à l'essai ou sur abonnement)

illustration musicale Sidney Béchet Si tu vois ma mère


Bonus en hommage à Chuck Berry, mort le samedi 18 mars 2017 à 90 ans, pionnier de la musique Rock'n Roll

jeudi 16 mars 2017

Funambule, de Raymond Queneau ; Évariste le funambule, de Jeanne Fadosi

Lilousoleil à la barre du défi n°182 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à un logorallye avec des mots anciens commençant par la lettre f tout en nous laissant 'la grande liberté pour la poésie du jeudi.
Mais comme nous réglons nos pas et nos pieds de vers dans des contraintes oulipiennes, l'envie me prend de jouer les funambules avec Raymond Queneau, l'un des cofondateurs du groupe littéraire Oulipo.

Un jour de canicule
sur un véhicule où je circule,
gesticule un funambule
au bulbe minuscule
Raymond Queneau, Exercices de style, 1947, éd. Gallimard 1962 p 35
Pas de canicule ce soir-là de début d'automne où la fraîcheur l'avait conduit derrière le volet encore ouvert

            Evariste est un artiste
          Funambule des verticales
        Tétanisé
       Quand l'éclair
       D'un flash indiscret
         Derrière
       Le volet refermé
      Ajoute au réverbère
     Découvert
     Il se croyait à l'abri
      Pour la nuit
        Son plan était bancal
               C'est banal !
                 Trouver un autre recoin
                          Pour attendre dans le noir
                           le lendemain
                        Il en garde l'espoir !
                     Si jeune il veut vivre
                   Et grandir
                 Pour pouvoir dire
                  De l'avenir
                    Quel chemin suivre.
                       Sans se faire trop d'illusions
                          Sur le succès de sa leçon
Jeanne Fadosi, pour le mercredi 12 octobre 2012 et la cour de récré de JB