Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 30 mai 2016

Défi n°167 : Pastiche au pastis

Pour le défi 167 c’est votre commandant Dômi qui s’y colle. Le thème : La parodie
La parodie consiste à imiter un texte en le caricaturant, dans l’intention de s’en moquer et de faire rire.
Dômi nous propose donc de parodier un texte, un poème, une chanson …

dimanche 29 mai 2016

A toutes les mères du monde

2e réédition pour la fête des mères, de mon billet de 2014 (1ère réédition 31/05/2015)
parce que je n'ai pas le courage d'en faire un nouveau

les mères sont fêtées partout dans le monde, le dernier dimanche du mois de mai en France et dans plusieurs autres pays, le deuxième dimanche de mai dans beaucoup d'autres pays, ailleurs encore d'autres dates sont retenues, en mars,  en mai, en juin  ...

samedi 28 mai 2016

Pré-cosmologie, pour Mil et Une

Oups, cela fait presque deux mois que j'ai écrit ceci sur l'image 13 - 2016 de miletune

Pré-cosmologie
Ce sont de vieilles, vieilles légendes
l’œuf à la genèse du Monde.

vendredi 27 mai 2016

Quand le temps fut aboli, pour Mil et Une

Inutiles aujourd'hui me semble-t-il les précautions d'usage que les habitués connaissent par cœur et dont ils peuvent s'agacer, c'est que  transmettre, c'est aussi cela : répéter pour ne pas laisser sur le bord de la route les nouveaux venus . . .
Sur l'image du sujet de la semaine 16-21 de miletuneA vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support)

jeudi 26 mai 2016

Ruptures, de Jeanne Fadosi

Not' cap'tain Dômî à la barre de l'avant dernier défi de la saison, n°167 de son petit nom, indique en feuille d'étape du 1er jeudi en poésie : Jeudi 26 mai : poème sur la rupture (drôle si possible)
Ben, j'ai un peu cherché chez mes poètes favoris, poèmes de rupture ou de séparation, il y en a pléthore, mais drôles . . . Mais c'est bien sûr, lilou nous avait mis au défi en février 2013 :

« Rupture »
Des ruptures, il y en a de toutes sortes....et certaines sont bénéfiques. Alors une petite histoire à nous raconter.

mardi 24 mai 2016

Peindre le monde

Pour l'herbier de poésie chez Adamante
deux propositions fort différentes posées sur l'image de Jamadrou

A l'ombre des arbres
elles sinuent d'une fleur à l'autre
les allées bonheur
L'illustration de Jamadrou m'avait immédiatement évoqué Jacques Prévert  écrivant :
"Le vrai jardinier s'incline devant la pensée sauvage"
Adonides, Fatras, 1966


bonus Jardin de Normandie en hommage à Prévert

jeudi 19 mai 2016

Gabriel Péri, de Paul Eluard

Lilousoleil à la barre du défi n°166 des CROQUEURS DE MOTS nous propose :
Les jeudis poésies vous verrons choisir dans votre poémeraie les vers que vous préférez. Vous pourrez les partager jeudi 12 mai et  jeudi 19 mai
Je ne reviendrai pas sur mon absence de "vers préférés", mais j'ai trois raisons de vous proposer celui-ci de Paul Eluard :

lundi 16 mai 2016

Défi n°166 : un logo rallye d'enfer !

Avec Lilousoleil capitaine de quinzaine  des CROQUEURS DE MOTS la feuille de route du défi n° 166 nous emmène en Logo rallye avec les mots suivants :
carabin – carabine ; capucin – capucine ; pèlerin – pèlerine ;
chevalier – chevalière ; lézard- lézarde ;  passereau – passerelle ; 
brochet – brochette ; loup- loupe ;canin – canine

samedi 14 mai 2016

1936 - 2016

1936 dans la mémoire collective des écoliers français, c'est le front populaire.
Coalition de gauche portée au pouvoir par les élections législatives du début mai.
On en oublie que les accords de Matignon (7 juin 1936) à l'origine des congés payés et d'autres avancées sociales, l'ont été, en l'absence d'un gouvernement qui tardait à se mettre en place, sous la pression de grèves et d'occupations d'usines sur fond de crise économique dont on ne voyait pas le bout depuis 1929.

jeudi 12 mai 2016

PAX... VOX POPULI, de Victorin Maurel

Lilousoleil à la barre du défi n°166 des CROQUEURS DE MOTS nous propose :
Les jeudis poésies vous verrons choisir dans votre poémeraie les vers que vous préférez
Vous pourrez les partager jeudi 12 mai et  jeudi 19 mai
J'aime beaucoup cette expression "poémeraie".

mercredi 11 mai 2016

Cornélia poids plume

Pour la Cour de récré de JB.
Maîtresse JB, Cornélia attend pour revenir dans mon jardin que fleurissent les pivoines. Il faut me croire sur parole, les années précédentes, je n'ai pas pu la photographier

samedi 7 mai 2016

Au pied Ego ! pour Mil et Une

Avec mes précautions d'usage que les habitués connaissent par cœur et dont ils peuvent s'agacer, c'est que  transmettre, c'est aussi cela : répéter pour ne pas laisser sur le bord de la route les nouveaux venus . . .
Sur l'image du sujet de la semaine 16-18 de miletuneA vous de décider* de la découvrir avant ou après la lecture de ce qu'elle m'a inspirée, au croisement d'autres évocations (images support)

jeudi 5 mai 2016

Au poète qui voulait rester anonyme

Capitaine Durgalola (oh là moussaillons, moi qui suis sujette au mal de mer), je prends la mer pour la première fois et souhaite vous mener sur des eaux calmes pour le défi n°165 des CROQUEURS DE MOTS.
Pour le deuxième jeudi poésie le 5 mai :
un poème dans lequel on trouve le nom d’un poète dans le texte ou en acrostiche.

mercredi 4 mai 2016

Fabrice surfera, Na !

Pour la Cour de récré de JB qui cette semaine a choisi un prénom plutôt connu.Précaution oratoire, je ne suis jamais montée sur une planche à voile et je n'ai jamais essayé le surf.

lundi 2 mai 2016

Défi n°165 : ce que j'aimerais leur dire

"Quand on aime quelqu'un, on a toujours quelque chose à lui dire" Christian BOBIN

Telle est la phrase clé du capitaine Durgalola pour sa consigne du défi n°165 des CROQUEURS DE MOTS :
En 30 lignes maxi, dites à quelqu’un que vous aimez ... quelque chose …
Et comme unique contrainte, mentionner le nom d’une fleur.

dimanche 1 mai 2016

Joli mois de mai

Le 1er mai, je n'en fais pas forcément un article et telle n'était pas mon intention cette année. Même si j'ai acheté trois brins de muguet ce matin pour la caisse des écoles, enfin non, pour le CMJ de la commune. Et puis, je ne sais trop pourquoi, j'ai tapé en requête "Joli mois de mai" pour le moteur de recherche.
Google continue à me surprendre. Je pensais avoir en lien le muguet du bois de Chaville ... mais c'est cette jolie pépite pleine d'élégante tristesse que j'ai découvert et que j'ai envie de partager

Des nouvelles de la quatrième anthologie éphémère

L'an dernier à la même époque, Quichottine et quelques autres mettaient les mains au clavier pour les dernières retouches, la traque aux coquilles et aux faute d'orthographe. L'ambition était plus grande encore que les fois précédentes, faire d'une centaines de contributions une histoire qui se tienne.
Quelques semaines plus tard, il était édité et mis en vente par TheBookEdition où on peut toujours se le procurer.