Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, combien en 2016 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 29 juin 2017

De rêves en voyages, de voyages en désillusions

Sur le théâtre de la vie, tout le monde à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°189, dernier de la saison avant les destinations de l'été et de nouveaux projets à la rentrée en un nouveau voyage "Fiction ou réalité"avec le mot "voyage" à insérer dans le défi.
Voyage en poésie, c’est aussi un beau sujet pour les jeudi en poésie.
Il y a tant de façons de voyager, tant de raisons aussi ...

Hommage à Poulet-Malassis à l'époque de l'exil de Charles Baudelaire

« Fiction ou réalité rebondit sur la petite phrase de Dômi : « La vie est une pièce de théâtre » en la questionnant. Le mot voyage à caser me semble aussi une bonne idée. Et les voyages sont aussi intérieurs. »
Comme en ce moment je (dômi) manque un peu de temps, «  pour le suivi on peut faire comme la dernière quinzaine tout le monde à la barre »
L’important est que tous ceux qui en ont envie puissent participer.
Voyage en poésie, c’est aussi un beau sujet pour les jeudi en poésie.

mercredi 28 juin 2017

Mado de Cambo les bains

Dernière étape avant la pause d'été de mon tour de France des provinces françaises avec les prénoms du mercredi de La cour de récré de Jill. Aujourd'hui, si comme le titre l'indique, je vous emmène soulager vos douleurs dans la ville d'eaux de Cambo les bains(1) dans les Pyrénées Atlantiques, dans le Pays Basque, ce n'est pas sans vous avoir fait faire un grand tour dans le Sud-Ouest.

lundi 26 juin 2017

Défi n°189 : Fiction et réalité

Sur le théâtre de la vie, tout le monde à la barre des CROQUEURS DE MOTS pour le défi n°189, dernier de la saison avant les destinations de l'été et de nouveaux projets à la rentrée en un nouveau voyage "Fiction ou réalité".
Une semaine de folie entre moultes activités et grosse paresse, à moins que ce ne soit grande sagesse par cette chaleur ... et je n'aurai pas le temps de faire de l'inédit. Alors je réédite ce texte écrit pour le défi de lénaïg en février 2016.
Pour ce défi, j'avais fait venir le héros du livre dans ma vie, entre souvenirs et narration.

jeudi 22 juin 2017

La musique, de Charles Baudelaire

« Fiction ou réalité rebondit sur la petite phrase de Dômi : « La vie est une pièce de théâtre » en la questionnant. Le mot voyage à caser me semble aussi une bonne idée. Et les voyages sont aussi intérieurs. »
Comme en ce moment je (dômi) manque un peu de temps, «  pour le suivi on peut faire comme la dernière quinzaine tout le monde à la barre »
L’important est que tous ceux qui en ont envie puissent participer.
Voyage en poésie, c’est aussi un beau sujet pour les jeudi en poésie.

mercredi 21 juin 2017

Oleg de Guéret

Pas de rime aujourd'hui. Mes pas vont vous conduire vers la province de La Marche (elle existe !, sur les contreforts du Massif Central) dans le département de la Creuse dont Guéret est le chef-lieu. De Guéret nous prendrons  un avion imaginaire vers l'Île de la Réunion. Pourquoi cela ? Voyez plutôt :

dimanche 18 juin 2017

Oyez des Croqueurs qui est à la barre du défi n°189 ?

La quinzaine qui s'achève a réuni sous les haubans de notre rafiot de bien beaux hommages à notre ami et croqueurs d'alexandrins Henri. Ces passeurs du bac, soyons-en convaincus, tels la barque de l'Egypte antique, ont accompagné son passage vers une autre rive, du côté du paradis.

Si j'en crois le calendrier, c'est la dernière quinzaine de la saison avant l'escale ou la croisière estivale  pour les CROQUEURS DE MOTS. Et je ne vois pas arriver le barreur. Et vous, le voyez-vous ?

samedi 17 juin 2017

Temps subi, temps agi

"Nous devons nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans
la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et
reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs
émises, de danses malgré tout, de pensées à transmettre."
Georges Didi-Huberman, 
mis en exergue par Patrick Chamoiseau,
Frères migrants, Seuil, mai 2017
Contre la barbarie

vendredi 16 juin 2017

La vitrine à rêves

Pour la page 79 de l'Herbier de poésies

En mode optimiste au souvenir du bonheur d'un petit bonhomme de deux-trois ans auquel on avait appris à se régaler du regard devant les vitrines sans réclamer et cela marchait.

jeudi 15 juin 2017

Il est certains esprits ..., de Nicolas Boileau

C'est avec beaucoup de tristesse que les CROQUEURS DE MOTS ont appris la mort d'Henri, de Margaux, dans le Médoc, leur fidèle participant à ses défis et toujours en alexandrins. Quoi de plus normal et suivi par les croqueurs et au-delà que de lui rendre hommage en lui dédiant le défi n°188, si possible dans cette contrainte qu'il pratiquait avec une apparente aisance car sur la Toile n’apparaît bien sûr que le résultat.
Comme Martine, j'appréciais l'homme qu'il était, en tous cas qu'on devinait par ses alexandrins et ses commentaires.
Je suis d'accord avec  Francine quand elle écrit :
"C'est un très grand Monsieur, dans tous les sens du terme, qui est "parti"."

Pour ce second jeudi, j'ai choisi Boileau et ce très bel extrait en alexandrins sur l'art poétique et bien au-delà une leçon de penser bien actuelle.

mercredi 14 juin 2017

Ursula de Sarlat

J'ai fait une fausse manœuvre en laissant trop longtemps mon doigt sur une touche de l'ordi : j'ai sans le vouloir activé une fonction ergonomique, super pour ceux qui autrement ne pourraient pas utiliser le clavier mais la frappe prend bien plus de temps et je ne sais comment je vais pouvoir la désactiver.
Alors pardon si je n'améliore pas cette page d'ici sa parution et s'il manque les compléments habituels sur Sarlat, la Dordogne, le Périgord noir.

lundi 12 juin 2017

Défi n°188 : Hommage à notre ami Henri

Pour ce défi 188 des CROQUEURS DE MOTS Durgalola (et Jeanne Fadosi lui a emboîté le pas) nous proposent de  rendre hommage à Henri en partant  d’un de ses textes ou simplement d’en créer un personnel sur l’amitié en alexandrins (chacun faisant ce qui lui est possible, pas d’obligation de rimes riches, juste comme on le sent).

jeudi 8 juin 2017

Grand âge et bas âge mêlés - X -, de Victor Hugo

C'est avec beaucoup de tristesse que les CROQUEURS DE MOTS ont appris la mort d'Henri, de Margaux, dans le Médoc, leur fidèle participant à ses défis et toujours en alexandrins. Quoi de plus normal et suivi par les croqueurs et au-delà que de lui rendre hommage en lui dédiant le défi n°188, si possible dans cette contrainte qu'il pratiquait avec une apparente aisance car sur la Toile n’apparaît bien sûr que le résultat.
Comme Martine, j'appréciais l'homme qu'il était, en tous cas qu'on devinait par ses alexandrins et ses commentaires.
Je suis d'accord avec  Francine quand elle écrit :
"C'est un très grand Monsieur, dans tous les sens du terme, qui est "parti"."

mercredi 7 juin 2017

Cosme de Vendôme

La pause estivale de notre tour de France en prénoms avance à grands pas. Faisons un petit tour du côté de Vendôme dans le Loir et Cher à la porte du Perche et de la petite Beauce, capitale du Comté puis du duché de Vendôme avant de devenir sous-préfecture et deuxième ville du Loir et Cher.

jeudi 1 juin 2017

Corne d'abondance, de Rainer Maria Rilke

Dômi en superviseur du défi n°187 des CROQUEURS DE MOTS dont l'idée a été dénichée chez Florence testé pour vous nous propose donc une quinzaine autour du flouze, du grisbi, du pèze, de la galette, des biftons, des thunes, du pognon quoi. Pour ce 1er jeudi poésie l'oseille et pour ce dernier "au diable l'avarice".